mercredi 8 juillet 2015

Et Nietzsche a pleuré





Titre : Et Nietzsche a pleuré

Auteur : Irvin Yalom

Editions : Le livre de poche

Pages : 485






Résumé : 
Venise, 1882. La belle et impétueuse Lou Salomé somme le Dr Breuer de rencontrer Friedrich Nietzsche. Encore inconnu du grand public, le philosophe traverse une crise profonde due à ses relations orageuses avec Lou et à l'échec de leur ménage à trois avec Paul Rée.
Friedrich Nietzsche ou le désespoir d'un philosophe. Le Dr Breuer, l'un des fondateurs de la psychanalyse. Un pacte secret orchestré par Lou Salomé, sous le regard du jeune Sigmund Freud.
Tout est là pour une magistrale partie d'échecs entre un patient extraordinaire et son talentueux médecin. Mais qui est le maître ? Qui est l'élève ? Qui soigne qui ?
Et c'est à une nouvelle naissance de la psychanalyse, intense, drôle et machiavélique, que nous convie Irvin Yalom.


Mon avis :
Une amie m'avait conseillé ce livre il y a quelques temps, mais vu le thème abordé je n'étais pas super emballée. Et puis j'ai trouvé ce livre dans une boutique d'occasion pour 1 euro, alors je me suis dit "Pourquoi pas ?". Au final j'ai apprécié cette lecture parfois complexe mais plutôt enrichissante. Je pense retenter l'expérience avec cet auteur mais pas tout de suite, je vais d'abord retourner vers des genres qui m'attirent plus. 

Je ne suis pas sûre d'avoir compris tous les concepts de ce livre honnêtement. Cependant, je dois reconnaître que l'auteur a su mener avec brio cette conversation entre deux grands esprits que sont Nietzsche et Breuer. Chacun réussit habilement à se sortir des situations embarrassantes dans lesquelles ils ont été placé par l'autre. J'ai trouvé les dialogues vraiment brillants même si j'avais parfois du mal à suivre.

J'ai été étonnée d'apprendre que le livre contenait des faits réels. Nietzsche et Breuer ne se sont jamais fréquentés, ou du moins, nous n'en avons pas la preuve. L'auteur a savamment réussi à mêler fiction et réalité pour nous faire assister à la naissance de la psychanalyse selon son point de vue. J'ai été intéressée par cet aspect là du livre ce qui m'a poussé à faire des recherches pour en apprendre plus sur la vie des deux protagonistes. Je connaissais évidemment Nietzsche grâce aux cours de philo du lycée, mais nous étions concentrés sur son oeuvre et non sur sa vie. Breuer, quant à lui, m'était totalement inconnu.

En bref, Irvin Yalom nous fait découvrir les débuts de la psychanalyse, de façon plus digeste qu'un livre classique, par l'intermédiaire d'un dialogue entre Nietzsche et Breuer. Si on ne peut pas qualifier le roman de divertissant, il est en tout cas très enrichissant.

Ma note sur Livraddict : 15/20

8 commentaires:

  1. ça a l'air assez spécial ^^ mais ça peut être sympa pour en apprendre plus sur ce philosophe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement c'est spécial mais brillant en même temps ^^

      Supprimer
  2. Ce roman me tente depuis sa sortie il a l'air original et génial :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors fonce ;) effectivement le roman est très original

      Supprimer
  3. Bon à la base je ne suis pas très tentée mais j'ai cru comprendre que toi aussi au départ et finalement c'est une bonne note que tu lui mets alors pourquoi pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai qu'à la base je ne suis pas du tout branchée philosophie mais un livre comme ça de temps en temps ça change. A toi de voir ;)

      Supprimer
  4. Hum hum... Après ta chronique je me dis "pourquoi pas?"... Je vais peut-être me laisser tenter dès que j'aurais retrouvé un peu de temps! ;)
    A bientôt!!

    RépondreSupprimer